La page facebook de Keskonmangemaman?

Des recettes pour des petits plats simples, facilement réalisables , pour voyager dans son assiette et pour le plaisir de dire : c'est moi qui l'ai fait!!!

Retrouvons nous sur facebook : une fan page pour vous , un groupe dédié des bons plans , de l'entraide , une cuisine ouverte pour que vous puissiez poser toutes vos questions , une grande famille de gourmand(e)s à votre écoute pour des petits plats toujours plus savoureux

Crédits

© L'ensemble des éléments de ce blog : recettes, textes et photographies, sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite). Sans autorisation écrite préalable, toute reproduction, de tout ou partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

Translate

Cecotec - Ollas GM

dimanche 31 mai 2015

"Risotto" de palle di piombo à la courgette et au curcuma

Les palle di piombo (ou balles de plomb ) sont de toutes petites pâtes , un peu comme des perles , elles sont souvent utilisées pour les soupes , je les ai imaginées en risotto , avec une purée de courgettes au curcuma et du parmesan elles nous ont régalées.


Pour 4 personnes vous aurez besoin de : 

- 2 jolies courgettes , cuites dans un bouillon de légume assaisonné de curcuma , puis réduites en purée.(gardez le bouillon )
- une grosse poignée de lentilles corail (pour épaissir la purée )
- 250 grammes de palle di piombo (ou à défaut de petites pâtes )
- 1 c à soupe d'huile d'olive
- 1 échalote ciselée très finement
- 50 grammes de parmesan
- 100 grammes de mozzarella râpée

Faites cuire les courgettes dans le bouillon avec les lentilles corail , salez légèrement , poivrez , ajoutez le curcuma, quand les courgettes sont tendres réduisez les en purée avec les lentilles et un peu de bouillon , gardez le bouillon restant pour le "risotto".

Faites revenir sans coloration l'échalote dans l'huile d'olive , ajoutez les palle di piombo et enrobez les rapidement dans l'huile , puis versez une louche de bouillon, quand elle est absorbée , versez en une autre dans laquelle vous aurez délayé la moitié de la purée.
Laissez les pâtes absorber le liquide , restez à coté et remuez régulièrement.
Versez une autre louche de bouillon mélangé au reste de la purée.
Continuez la cuisson , cela devrait vous prendre environ 15 minutes en tout.
Gouttez un palle di piombo s'il est encore un peu ferme ajoutez du bouillon petit à petit jusqu'à la consistance désirée.
Ajoutez le parmesan et la moitié de la mozzarella râpée.
Remuez bien et servez immédiatement dans une assiette chaude saupoudrez du restant de mozzarella , le risotto de pâtes comme celui de riz n'attend pas et se déguste bien chaud.

Ce plat léger convient parfaitement en cas de Meat Free Mondays (journée sans viande le lundi : http://www.meatfreemondays.com/ )


Régalez vous.

vendredi 29 mai 2015

Foodista Challenge Edition Spéciale : Layer cake mascarpone cerise et fraises

Je n'ai raté qu'une seule édition du Foodista Challenge la première car je n'avais pas osé m'inscrire , je ne me voyais pas rater celle ci , même si je dois avouer que ce mois de mai plein de fériés fut assez chaotique tant sur les réalisations que sur les publications , j'ai eu beaucoup de mal à me tenir à mon planning , mais dès que j'ai lu le thème j'ai imaginé ce biscuit moelleux fourré avec cette crème acidulée , ces fruits , il ne restait qu'à nous réunir nombreux un dimanche pour le déguster , et ça ce n'était pas le plus compliqué ^^ .


Mais commençons d'abord par vous expliquer ce qu'est le Foodista Challenge : 

La Foodista Challenge est un défi culinaire qui permettra aux différentes blogueuses et non blogueuses de partager leur passion pour la cuisine autour d’un thème commun agrémenté de deux petites règles du jeu imposées par la marraine (oui j’ai bien dit 2) !
La Foodista a un but primordial : s’amuser tous ensemble. Mais cela nous permettra également de découvrir de nouveaux blogs, de s’inspirer, d’échanger et surtout de rire un bon coup avec ces petites règles du jeu imposées !

Pour cette édition spéciale il y a un joli lot mis en jeu (même si gagner n'est pas le plus important , le plaisir est avant tout dans la participation et la découverte des autres univers), il y a un an d'abonnement à Pâtisseries &compagnie à gagner , merci donc à Stéphanie de Cuisine moi un Mouton (créatrice du challenge) et à sa complice Clémence pour nous avoir fait plancher sur un très joli thème : le printemps!!! En plus de représenter le printemps, votre recette devra absolument être cuisinée avec du mascarpone et des fleurs devront figurer comme éléments de décoration sur votre photo!




 Nous avons déjà eu le plaisir de nous torturer les méninges sur tous ces thèmes :

Foodista Challenge #1 : Steph de Cuisine moi un mouton : « Cupcakes & muffins »
Foodista Challenge #2 : Lucie de Goulucieusement : « Goûter d’automne »
Foodista Challenge #3 : Aude de Contes et Délices : « Le Brunch »
Foodista Challenge #4: Julia de Les Cookines « Les recettes cosy de Scandinavie » 
Foodista Challenge #5: Anaïs de Lemon and Sardine :  « Un zeste de Méditerranée»
Foodista Challenge #6: Nath de Pourquoi je grossis… : « Petits délices… pour grands gourmands »
Foodista Challenge #7: Gordana des Recettes à gogo : « Préparons nos PICNICS de PRINTEMPS »
Foodista Challenge #8: Audrey de Cooking n co : «Saveurs d’Asie»

Nous voici donc partis vers un océan de douceur crémeuse, noyé dans les fleurs.


Pour 12 personnes vous aurez besoin de : 


- 9 œufs
- 200 grammes de sucre
- 200 grammes de farine
- 400 grammes de mascarpone
- 25 cl de sirop de cerise
- 20 cl de crème fleurette
- 100 grammes de sucre glace
- 500 grammes de fraises
- et de jolies fleurs pour décorer votre gâteau pour moi les rhododendrons en fleurs de ma maman , encore merci maman ^^ )
- quelques décors girly en sucre rose.
- des jolis cœurs en sucre de chez vahiné


Beurrez et sucrez un grand moule à kouglof et entreposez le au froid.
Préchauffez le four th 8 (230 °) .
Dans le bol du robot déposez les 9 blancs d’œufs, commencez à battre en vitesse lente , puis augmentez progressivement la vitesse , quand les blancs d’œufs moussent ajoutez cuillère après cuillère le sucre semoule , continuez à battre jusqu'à ce que la meringue forme un bac d'oiseau sur le batteur (environ 10 minutes) , diminuez la vitesse au minimum et ajoutez les jaunes, continuez de battre 1 minutes en vitesse maxi.
Incorporez la farine tamisée en trois fois avec une maryse dans la meringue avec les jaunes , il faut être délicat sinon l'appareil retombe.

Déposez l'appareil dans le moule à kouglof et enfournez , laissez cuire à 230 ° pendant 5 minutes puis baissez la température du four à 150 °  pour 30 minutes de cuisson.

Laissez refroidir le gâteau dans le moule.

Quand le moule est froid , retournez le sur un grille et laissez finir de refroidir.

Le biscuit peut parfaitement se préparer la veille , il se conserve emballé de film plastique jusqu'au moment du garnissage.

Dans le bol du robot déposez le mascarpone et la crème fleurette avec le sucre glace , montez le tout en "chantillly" très ferme , ajoutez 10 cl de sirop de cerise et mélangez délicatement.

Ouvrez votre biscuit en 3 tranches , punchez avec le sirop de cerise et étalez une couche de chantilly mascarpone , disposez vos fraises à l’intérieur du biscuit , recommencez avec la couche suivante.
Une fois que le gâteau est reconstitué masquez le entièrement avec la chantilly mascarpone à la cerise.
Laissez la cheminée au centre du gâteau avec un petit espace pour mettre la tige des fleurs de rhododendron.

Installez vos fleurs harmonieusement , elles ne se consomment pas il faudra donc les ôter pour déguster le dessert.
Saupoudrez de perles de sucre rose et installez les cœurs en sucre.




Gardez au frais jusqu'au moment de servir.


Régalez vous.


Et comme je suis super gourmande, je ne résiste pas à aller voir chez tous les participants leurs superbes réalisations : 

EnviedunerecetteCookingncoCupcakesetcapitonsQu-est-ce-qu-on-mangeNathalielielieClquifaitdelapatisserieCooknblogFrenchgirlcuisinePetite-cuilliere-et-charentaiseCuisine.voozenooKeskonmangemamanCuisinedecouvertPourquoi-je-grossisLacuisinedelillieDineandmoveCuisine.chez-la-marmotteMarie C ☼ Les gourmandises d’émilie ☼ LacuisinedeblancheMylittlepatisserieBistro de jennaPapillote-papillonCyriellegourmandiseMusé-gourmandMa p’Tite popotteLatelierdestephetlolieLa-gourmandise-de-VioletteSurprisesetgourmandisesCocodelicesCuisineetdelicesFramboises-et-bergamoteVerveine-citronCelinblogMesfollesgourmandisesAndsowecook ☼ MaboiteabullesCarinettebakingaddictionHélène deux troisMonhistoiredecuisineMonbonheurgourmandRockthebretzelDes-recettes-a-gogo Natha ☼ Cooking-bonappetit ☼ Jessy ☼ OnestpassortidechezperrineLaetycuisineEmautionCuisine2soeursPopoteetnatureFood’épices et toutContesetdelicesLescookinesCocottemoiunplatLesfeesmaisonsMelina-et-chocolat GourmandeettoqueeCa ne sent pas un peu le brûlé là?FoodphotoCest-du-gateauLacuisinedejujuEvin sur son nuageThatsamoreVanilleetchocolats

jeudi 28 mai 2015

Gözlèmes aux épinards et à la feta

J'ai découvert il y a peu ce plat originaire de Turquie , un pur délice , moi qui adore les épinards je ne pouvais qu'être conquise , c'est une sorte de pain plat /galette fourrée avec des épinards et de la feta , un peu comme les spanakopita( recette grecque à base de feuilles de filo et d'épinards et feta aussi ). Je vous propose donc un petit voyage culinaire en Turquie , un autre pays qui mérite qu'on s'attarde sur sa gastronomie.




Pour  6 personnes vous aurez besoin de :
  • pour la pâte
- 550 grammes de farine
- 15 cl d'eau tiède
- 20 grammes de levure fraiche de boulanger
- 15 cl de lait
- 1 c à soupe de sucre 
- 1 bonne pincée de sel 
  • pour la farce 
- 500 grammes d'épinards
- 100 grammes de mozzarella râpée
- 200 grammes de feta
- 1 c à soupe de poudre d'ail
- 1 c à café de sumac (j'ai trouvé le mien sur Viva les épices
- sel ( peu) et poivre du moulin 


Faites fondre les épinards avec une noisette de beurre dans une poêle , posez les dans une passoire et laissez les s’égoutter pendant au moins 6 heures .

Pour la pâte je fais comme toujours j'utilise ma machine à pain , on peut parfaitement pétrir la pâte au robot/à la main et la laisser lever à température ambiante couverte d'un torchon (propre ^^ tribute to Dorian) dans un endroit sans courants d'air, mais comme la machine à pain fait étuve en même temps je trouve ça super pratique .

Dans la cuve de la machine à pain déposez l'eau tiède , le sucre et la levure , laissez mousser 10 minutes.
Ajoutez le lait , la farine , et enfin le sel , lancez le programme pâte et laissez la magie opérer.

Récuperez la pâte , détaillez la en 6 pâtons.

Mélangez les épinards bien égouttés avec la mozzarella rapée , la feta émiettée , assaisonnez à votre gout en sel et poivre puis ajoutez l'ail et le sumac.

Étalez le plus finement possibles les pâtons , déposez la garniture au centre repliez , soudez bien les bords.

Faites chauffer une poêle et enduisez très légèrement les gözlèmes d'huile d'olive.

Faites cuire chaque chausson deux minutes par face , le temps que la pâte soit bien dorée.

On peut le servir avec du yaourt à la grecque et du citron , ou du tzatziki par exemple .

C'est un plat végétarien complet , et mes enfants ont trouvé ça délicieux , une autre façon de leur faire manger des épinards ^^...

Régalez vous.





mercredi 27 mai 2015

Défi roulé : roulons des escargots au jambon , au bleu et au mascarpone


Moi j'ai bien failli me rouler... les pouces ^^ , mais comme j'adore certains membres du jury (non non ce n'est pas du fayotage ;) ) je me suis dit que je pouvais bien trouver une petite idée de derrières les fagots , alors pour ce joli défi je vous propose de rouler ... des escargots... en pâte feuilletée.



Pour 4 personnes (pour une entrée ou un apéro) vous aurez besoin de : 

- 1 pâte feuilletée épaisse (type secret de grand-mère) , ou maison si vous avez le courage (pur beurre c'est mieux)
- 2 c à soupe bombées de mascarpone
- 50 grammes de bleu d’Auvergne /roquefort , selon votre gout, du saint agur aussi si comme moi vous aimez le bleu avec du gout , mais fondant en bouche
- 4 tranches de jambon blanc coupé fin.


Préchauffez le four th 7 (210° ).

Malaxez le bleu avec le mascarpone.


Déroulez la pâte feuilletée sur son papier cuisson sur une plaque à pâtisserie.

Tartinez la pâte feuilletée avec le mélange mascarpone /bleu
Dans l'idéal une pâte feuilletée rectangulaire est plus pratique , si elle est ronde pas de panique ça marche aussi.

Disposez les tranches de jambon (si elles sont fines c'est mieux) sur le fromage , puis roulez à nouveau la pâte feuilletée en serrant un peu .

Coupez le rouleau ainsi formé en tranches d'un demi centimètre d'épaisseur, disposez les sur la plaque de cuisson garnie du papier cuisson.

Enfournez dans le four chaud , baissez le thermostat à 6 (180 ° ) et laissez cuire 20 minutes jusqu'à ce que les escargots soient bien dorés.



Se décline avec toutes sortes de garnitures , tant sucrées que salées , se prépare rapidement , en cas d'apéro impromptu peut régaler facilement vos copains sans soucis et je ne connais personne qui n'aime pas un feuilleté doré croustillant.

Régalez vous.


Moules à la crème thaï

J'adore les cailloux avec des bêtes dedans , pour la petite histoire c'est un joli mot d'enfant , les moules ça ressemble bien à un caillou , puis il y a une bête dedans , une savoureuse petite bête orange clair ou plus vif , en fonction de leur sexe , car si vous ne le saviez pas encore les moules sont soit mâles soit femelles et c'est ce qui conditionnera la couleur de la chair , orange vif pour les filles , jaune plus clair pour les messieurs, les deux étant tout aussi savoureux l'un que l'autre.

Donc lorsque je suis passée faire des courses et que j'ai vu ces jolies moules (de méditerranée , je préfère celle de bouchot de l'Atlantique , plus fines , mais la variété méditerranéenne plus grosse est quand même très savoureuse , et sa coquille bien pleine) je me suis de suite imaginée un joli plat de moules frites à la crème, oui mais des moules à la crème de coco , citronnelle et coriandre.



Pour 4 personnes vous aurez besoin de : 

- 4 litres de moules (un litre c'est environ 800 grammes de moules , donc environ 3 kilos)
- 20 cl de vin blanc sec
- 20 cl de crème de coco
- 2 c à soupe de feuilles de coriandre séchée (ou 1/2 bouquet de coriandre fraiche)
- 1 c à café de poudre d'ail (ou deux gousse émincées finement)
- 1 c à soupe de poudre de citronnelle (ou une tige émincée finement)

J'ai acheté toutes les herbes et épices sur le site  Viva les épices , des épices et des herbes de qualité à tout petit prix, un service rapide , et du choix , de quoi enchanter votre cuisine du quotidien (je ne suis pas sponsorisée , je suis juste une cliente satisfaite ^^ ) .


Dans une grande sauteuse chauffée à feu vif , déposez les moules après les avoir rincées et grattées si elles en ont besoin (on trouve maintenant très souvent des moules prêtes à cuire sans avoir besoin de les gratter , c'est le plus long ). 
Ajoutez le vin blanc sec , couvrez avec le couvercle et laissez les moules ouvrir , cela prend environ 10 minutes.
Ôtez le couvercle, vérifiez que les moules sont bien toutes ouvertes .
Ajoutez la crème de coco , la citronnelle , l'ail et la coriandre.
Portez à ébullition.

Servez bien chaud , pourquoi pas avec quelques pommes de terre en quartiers aux épices.

On ne mange pas une moule qui ne s'est pas ouverte , on ne finit pas d'ouvrir celles qui se sont à peine entrouvertes , on risque sinon de passer un trèèèèès long moment à les maudire ^^ .

Si jamais il vous en reste elles seront délicieuses ôtées de leurs coquilles dans une petite salade avec des pommes de terre bouillies par exemple , ou pour un apéro .

Régalez vous.

lundi 25 mai 2015

Petite salade tour de la Méditerrannée ,concombre feta tomates basilic et croutons à l'huile d'olive à la truffe

Comme le soleil est revenu nous voir (encore qu'il ait tendance à jouer à cache cache ) j'ai mes envies de salades repas qui me reprennent , l'hiver la soupe , l'été la salade , du tout en un qui régale , se prépare facilement et se renouvelle régulièrement en changeant quelques ingrédients.

Pour aujourd'hui je vous embarque vers le sud , la Méditerranée , avec une salade croquante et parfumée.



Pour 4 personnes vous aurez besoin de : 

- 1 beau concombre bien vert
- 400 grammes de tomates cerises de toutes les couleurs
- 1 /2 bouquet de basilic
- 8 tranches de pain de mie sans croute
- 6 c à soupe d'huile d'olive à la truffe (ou sans truffe)
-2 c à soupe de vinaigre balsamique (le mien est à la figue c'est un délice)
- 400 grammes de feta

Détaillez les tomates cerises en quartiers , ouvrez le concombre , ôtez les graines et coupez le en tronçons (si vous n'aimez pas la peau pelez le , mais les vitamines sont surtout dans la peau comme pour bien des légumes ) , pour ne pas peler les légumes on les choisit bio , ou alors d'agriculture conventionnelle mais alors on les lave bien pour éliminer au maximum les pesticides qui se trouvent en surface.

Faites chauffer une poêle avec 4 c à soupe d'huile d'olive , déposez les tranches de pain et faites les dorer sur les deux faces, attention ça peut aller très vite et les croutons brulés et bien c'est pas bon ^^.
Détaillez les tranches de pain de mie dorées en petits cubes.

Dans un saladier disposez le concombre émincé , les tomates cerises en quartiers , les croutons , la feta émiettée et les feuilles de votre bouquet de basilic , arrosez le tout avec l'huile restante et le vinaigre balsamique ,servez de suite pour garder le croquant des croutons.


Régalez vous

vendredi 22 mai 2015

Feuilletés au fromage de chèvre , dinde fumée , cranberries et poudre de cranberries

Mon partenaire Fruits Secs du Web m'a fait parvenir de la poudre de cranberries séchées , j'ai immédiatement eu envie de l'utiliser en salé , les indications en cuisine sucrée sont assez évidentes , dans des muffins , des crèmes , des sorbets , mais comme j'aime bien la cuisine sucrée salée je me suis orientée vers un petit feuilleté délicieux avec du fromage de chèvre et de la dinde fumée , l'acidité de la cranberry fait merveille pour réveiller tout ça.



Pour 2 personnes vous aurez besoin de : 

- 10 très fines tranches de blanc de dinde (ou 2 tranches de jambon de dinde classique)
- 2 petits fromages de chèvre , soit du frais , soit du type Rocamadour , si vous n'aimez pas le chèvre remplacez le par de la mozzarella ou de la feta
- 2 c à soupe de poudre de cranberries
- 2 c à soupe de cranberries séchées
- 1 pâte feuilletée
- salade mesclun et tomates cerises pour servir.

Coupez la pâte feuilletée en deux , disposez le blanc de dinde , le fromage , saupoudrez de poudre de cranberries et répartissez les cranberries entières.
Poivrez généreusement , ne salez pas à cause du fromage.
Fermez vos "chaussons" en repliant la pâte sur elle même et soudez les bords en appuyant une fourchette tout le tour.

Enfournez sur une plaque sur un papier cuisson dans le four th 6 (180 ° ) pour 15 minutes de cuisson jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée et le chausson bien gonflé.

Servez chaud ou tiède avec une belle salade mesclun aux tomates cerises avec une vinaigrette à l'huile d'olive à la truffe et au balsamique à la figue par exemple , histoire de rappeler le côté sucré salé de la recette.


Régalez vous.

jeudi 21 mai 2015

tonkatsu et soba au thé vert sauce teriyaki

La cuisine japonaise peut être gastronomique et raffinée , mais elle possède aussi des plats très simples du quotidien , le tonkatsu en fait partie .

Le tonkatsu est un plat japonais à base de porc pané et frit. ton signifie porc, et katsu est l’abréviation de l'anglais cutlet, provenant du français côtelette.

Et comme j'avais de jolies  côtes de porc je les ai transformées en tonkatsu bien croustillant , je les ai accompagnées avec des nouilles soba.

Les nouilles soba sont des nouilles de sarrasin traditionnelles au Japon , une des nombreuses variétés est au thé vert , ce sont les cha soba.

En principe les soba sont exclusivement à base de farine de sarrasin , mais comme la pâte se travaille plus difficilement lorsqu'elle n'est faite qu'avec de la farine de sarrasin elle est souvent mélangée à de la farine de blé (donc attention pour les intolérants au gluten , ne prendre que la variété de soba dite juwari ou tobari , elles ne contiennent que de la farine de sarrasin , contrairement aux variétés sotonihashi et nihachi qui peuvent  contenir jusqu'à 20 % de farine de blé ).



Pour 4 personnes vous aurez besoin de : 

- 4 côtes de porc dans le filet
- 2 c à soupe de farine
- 2 œufs
- de la chapelure panko
-  400 grammes de nouilles cha soba
- 1 bouillon cube de légumes 
- 10 cl de vin blanc sec
- 10 cl de sauce soja
- 2 morceaux de sucre
- 1 c à soupe de fécule de maïs .

Farinez les côtes de porc , passez les successivement dans l’œuf battu puis dans la chapelure panko, renouvelez si vous voulez une croute épaisse.
Réservez au frais pendant au moins 30 minutes.

Dans une casserole faites chauffer la sauce soja et le vin blanc dans lequel vous aurez délayé à froid la fécule , ajoutez le sucre, donnez une ébullition, la sauce teriyaki est prête.

Faites chauffer une poêle avec de l'huile de sésame /d'arachide, déposez les tonkatsu et faites cuire à feu moyen les côtes panées pendant 5 minutes de chaque côté, jusqu'à ce que le panko soit doré et croustillant.

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée avec le bouillon cube de légumes, plongez y les nouilles , elles cuisent très vite, en à peine 4 à 5 minutes.
Égouttez les et assaisonnez les avec un peu de sauce teriyaki .

Servez le tonkatsu brulant , arrosé de sauce teriyaki avec ses nouilles soba au thé vert .


Régalez vous 

mercredi 20 mai 2015

riz biryani aux noix de cajou

Lors du Foodista challenge#8 je suis tombée amoureuse de la recette des Cookines , un riz biryani au poulet , mais ce jour là nous étions un lundi , donc un jour sans viande pour moi , voici donc mon interprétation de leur recette sans poulet , mais avec plein de bonnes choses dedans , un pur délice , avec ou sans viande selon votre gout.





Pour 4 personnes vous aurez besoin de : 

- 2 verres de riz basmati
- 2 feuilles de laurier, 2 clous de girofle
- 2 c à café de poudre d'ail
- 2 oignons nouveaux
- 4 c. à s. de noix de cajou 
- 2 c. à s. de raisins secs
- le jus d’1 citron vert
- 2 yaourts à la grecque
- Huile d’olive
- 2 c. à café de coriandre en poudre
- 1 c à café  de cumin en poudre
- 1 c. à café de curcuma
- 1 c à soupe de gingembre frais râpé
- 1/2 c. à c. de piment rouge doux en poudre (+/- )
- 1  pincée de cannelle
- 1 capsule de safran
- 1 poignée de feuilles de menthe
- 1 botte de coriandre fraîche
- 2 gousses de cardamome verte
- Sel et poivre noir


Faites cuire le riz basmati encore un peu ferme avec les feuilles de laurier, les clous de girofle et la cannelle dans de l’eau bouillante salée.
Pendant ce temps, émincez  l’oignon et faites  le rissoler dans un fond d’huile d’olive.

Dans un bol, mélanger le yaourt, le jus de citron, l’ail en poudre et les oignons rissolés, les fruits secs ainsi que toutes les épices (sauf la menthe, la coriandre fraîche et le safran). 
Égouttez le riz et enlevez les clous de girofle et les feuilles de laurier.
Dans une sauteuse, faire revenir 2-3 minutes le riz avec le yaourt épicé. Remuer de temps en temps. Puis ajoutez  les feuilles de menthe et la coriandre ciselées . Ajoutez enfin dans le riz le safran dilué dans quelques gouttes d’huile d’olive.
Recouvrir le tout d’une feuille de papier sulfurisé et d’un couvercle. Laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes supplémentaires.



Le croquant des noix de cajou , le sucré des raisins , la fraicheur des herbes , c'est un enchantement pour le palais.


Servez le riz bien chaud , avec pourquoi pas quelques quartiers de citron pour l'arroser et lui donner encore plus ce petit gout acidulé .

Régalez vous.



lundi 18 mai 2015

Briochettes au sucre coloré à la MAP

Le  bonheur ça ressemble à une brioche encore tiède tartinée de beurre et de confiture (ou de NUTNUT machin là si vous préférez ^^ ) , et ce bonheur il est à portée de la main , parce que la brioche maison c'est quand même le top (même si on ne la conserve pas , de toute façon elle se fait dévorer bien avant ^^ )




Pour 8 petites brioches rondes vous aurez besoin de : 

- 15 cl d'eau tiède
- 15 cl de lait
- 20 grammes de levure de boulanger
- 1 œuf + 1 jaune
- 550 grammes de farine pour brioche
- 50 grammes de sucre (+/- 20 grammes  selon votre gout )
- 1 pincée de sel
- 60 grammes de beurre
- 4 cuillères à soupe de sucre en grain coloré


Dans la cuve de la machine à pain déposez l'eau tiède , le sucre et la levure et laissez mousser 10 minutes.

Ajoutez le lait , l’œuf, la farine , le beurre froid en parcelle , et enfin la pincée de sel.

Lancez le programme pâte pour 1 heure 30 et laissez la magie s'opérer.

Récupérez la pâte et coupez la en 8 parts de environ 125 grammes.

Avec les doigts repliez les cotés de la boule pour avoir la jointure dessous , puis sur le plan de travail fariné avec votre main farinée , donnez un mouvement circulaire sans trop appuyer pour former une jolie boule bien ronde.

Déposez vos 8 boules de pâte sur une plaque de cuisson garnie d'un papier cuisson.

Préchauffez votre four th 6 (180 °)  pendant environ 20 minutes le temps que les boules de brioche gonflent à nouveau.

Badigeonnez les d'un jaune d’œuf délayé dans un peu d'eau et saupoudrez les de sucre en grain coloré (ou pas).

Enfournez pour 18 minutes le temps que les boules soient dorées.

Laissez les refroidir sur une grille , et dévorez les encore tièdes pour le gouter, le petit déjeuner , la pause ,l'en cas , le j'en ai envie que vous préférez :p .


Quand je vous dis que le bonheur ça ressemble à une brioche tiède ^^ .


Régalez vous.

Ris de jeune bétail croustillants, un petit délice à l'apéro

Les ris de veau sont un délice qui font les belles tables de chez Keskonmangemaman , mais c'est quoi donc les ris me demanderez vous , Madame Wiki nous renseigne ^^ : Le ris de veau est le nom donné au thymus du veau lorsqu'il est utilisé pour des préparations culinaires. « Ris : abat du veau (de l’agneau et du chevreau) formé par une glande – le thymus – située à l’entrée de la poitrine, devant la trachée, et qui disparaît à l’âge adulte. Le ris se compose d’une partie allongée, la gorge, et d’une partie ronde et savoureuse, la noix. »

Le ris de veau est un fin morceau prisé des connaisseurs et donc pas bon marché , mais on trouve parfois à l'achat du ris de jeune bétail (de génisse donc) qui est un peu moins fin , mais nettement moins cher , j'en trouve en surgelé comptez environ 10 euros pour 500 grammes , ce qui sera tout à fait suffisant pour un apéro pour 4 personnes.



Pour 4 personnes vous aurez besoin de : 

- 500 grammes de ris de jeune bétail
- 1 bouquet garni 
- 1 bouillon cube de légumes
- 30 grammes de beurre
- 1 c  café d'huile neutre
- 4 c à soupe de farine
- 1 bon trait de vinaigre d'alcool

Commencez par faire dégorger vos ris dans une eau vinaigrée pendant environ 12 heures au frigo.
 
Ôtez le maximum que vous pourrez de la  membrane qui les entoure . Elle est assez raide , aidez vous d'un petit couteau.

Rincez les et plongez les dans une casserole d'eau bouillante avec le bouillon cube et le bouquet garni, laissez les cuire à petit feu pendant 15 minutes , les ris doivent être tendres.

Laissez les refroidir dans le bouillon , puis ôtez tout les restes de membrane que vous n'aviez pas pu ôter à cru.

Farinez généreusement vos ris , poêlez les dans une poêle avec le beurre et l'huile sur un feu moyen vif , jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants à souhait.

Servez bien chaud , idéalement avec un verre d'un bon vin blanc fruité.


Régalez vous.

©2017 Keskonmangemaman? Tous droits réservés .Les textes et images de ce site appartiennent à l'auteur .Aucune copie sans autorisation préalable.


Vous en voulez encore plus ? Cliquez sur les liens sous la vidéo ...